[Nouvelle-Zélande] J23 – Christchurch ~ bilan du voyage

nouvelle zélande air new zealand aéroport

Le temps n’est toujours pas très réjouissant pour notre dernière journée de voyage, mais le lac Pukaki est encore bien beau quand nous passons à côté en quittant Mt Cook Village.

nouvelle zélande lac pukaki mont cook

Nous roulons ensuite toute la matinée en direction de Christchurch. On sent que c’est une grande ville, la circulation est plus dense que ce à quoi l’île du Sud nous a habitués jusqu’à présent. C’est un sentiment assez étrange d’ailleurs, et ça marque assez bien le fait que le voyage touche à sa fin.

On arrive dans le centre ville, où l’on constate rapidement les dégats causés par les tremblements de terre de 2011. Certains bâtiments sont partiellement détruits et à l’abandon, et du coup l’ambiance dans certaines rues est assez triste, voire un peu glauque. Du coup, pas de photos, je dois vous avouer que je n’avais pas vraiment envie d’en prendre.

Sans attendre la reconstruction de la ville, qui va prendre plusieurs années, les habitants de Christchurch ont ouvert un centre commercial temporaire fait de containers dans le centre : le Re:Start Container Mall. C’est très coloré, et on trouve plein de boutiques et de restaurants. Un endroit qui contraste bien avec les bâtiments en ruine que l’on a pu voir avant, et donne une image très optimiste.

On y trouve également Quake City, un petit musée à propos des tremblements de terre qui ont eu lieu dans la région en 2010 et 2011. On y trouve pas mal d’explications, de témoignages, et la présentation des projets de reconstruction de la ville.

Après un déjeuner rapide, nous décidons de finir l’après-midi à l’International Antarctic Centre. C’est juste à côté de l’aéroport où nous devrons rendre la voiture avant de prendre l’avion pour Auckland en soirée, donc c’est super pratique pour ne pas se prendre la tête !

Le centre est vraiment sympa, et propose de nombreuses activités. Entre autres, nous avons pu expérimenter une tempête dans une salle spéciale qui souffle du vent à -18°C, voir les petits manchots bleus, et faire un tour bien secouant en Hagglund : un véhicule tout terrain amphibie utilisé en Antarctique !

nouvelle zélande christchurch international antarctic centre

Nous avons ensuite été rendre la voiture, et quelqu’un de l’agence nous conduira ensuite à l’aéroport. Nous avions en effet décidé de passer notre dernière nuit dans un petit hôtel à l’aéroport d’Auckland, afin de ne pas nous stresser pour prendre notre vol pour Tokyo le lendemain matin.

Ainsi s’achève notre séjour de trois semaines en Nouvelle-Zélande. Au moment où j’écris ces mots, j’ai du mal à croire que cela fait déjà trois ans que nous avons visité ce superbe pays – et que nous avons également quitté le Japon. C’est assez étrange à quel point le temps a passé à la fois extrêmement vite et extrêmement lentement depuis.

La Nouvelle-Zélande ne nous a pas laissés indifférents, c’est le moins qu’on puisse dire. En fait on était assez embêtés à la fin parce que ce voyage nous a donné super envie de vivre là-bas, ce qui n’allait pas trop avec le fait qu’on quittait le Japon pour se rapprocher de nos familles… Bref. On verra de quoi est fait le futur, de toutes façons je doute qu’on quitte le Luxembourg avant les 5 prochaines années.

Au delà de la beauté des paysages, nous avons été séduits par la sympathie des gens, et ce dès notre vol Osaka-Auckland. Cette gentillesse est différente de celle qu’on va rencontrer au Japon, en cela qu’elle semble beaucoup plus naturelle et moins liée aux codes de conduite et à la politesse. Spontanément, dans un magasin, un restaurant, une activité quelconque, on va discuter avec nous… nous demander comment on va, d’où on vient, etc, le tout d’un ton toujours enjoué et sans avoir l’impression d’être un objet de curiosité comme c’est parfois le cas au Japon (“oh, un étranger ! c’est quoi ton plat japonais préféré ? Eeeeeeh !”) Et c’est sans parler des B&B où l’on a pu vraiment beaucoup discuter avec les hôtes.

Loin de moi l’idée de remettre en question la gentillesse des japonais, évidemment, ça fait d’ailleurs partie des choses qui me manquent du Japon… Mais il est indéniable que les Néo-Zélandais sont vraiment très chaleureux, et que c’est vraiment agréable. Alors certes, mon niveau d’anglais est à l’opposé de mon niveau de japonais, donc ça rend tout de suite la discussion plus facile, mais ce n’est pas le seul facteur.

Est-ce que je conseille le voyage ? OUI, à 100% ! Etant donné la distance et le prix, je conseille également de prévoir le plus de temps possible sur place… Revenir ne sera pas forcément possible, alors autant avoir profité au maximum. Ces 23 jours nous ont permis d’avoir un bon aperçu des différents paysages du pays, mais c’est vrai qu’il y a certains endroits où on avait envie de rester plus longtemps. (Bon, ok, on avait envie de rester tout court…)

En attendant, c’est l’heure de mettre un terme à cette série d’articles. Je suis contente d’avoir fini par rédiger les notes que j’avais prises au cours du voyage, c’est toujours un bon souvenir… Et j’espère avoir donné envie à d’autres voyageurs de découvrir ce magnifique pays !

(Est-ce qu’on pourrait pas simplement alterner : vivre 6 mois au Japon et 6 mois en Nouvelle-Zélande ? En s’arrangeant bien pour les saisons, ça peut être parfait comme vie non ?)

4 Commentaires

  1. Eeeh beh ! Ce fût long comme série d’articles XD
    Très sympa de découvrir une partie de la Nouvelle Zélande.
    Bon courage pour les 5 prochaines années alors :p

    • Merci^^ Ce fut un peu plus long que prévu malheureusement, mais je suis contente que ça ait plu !
      Maintenant il faut trouver du contenu depuis le Luxembourg… Ganbarimasu !

  2. Bonjour Clémence,

    Merci beaucoup pour cette série d’articles.

    Oui ne t’en fais pas, tu as donné très envie de visiter ce pays !! 🙂

    Et c’était également le cas pour tous tes articles sur le Japon. 😉

    Bonne année et bonne santé pour 2017 !!

    • Merci beaucoup Julien pour ton commentaire et très bonne année à toi aussi !
      Je suis contente que ces articles t’aient plu, et je vais faire de mon mieux pour continuer ce blog maintenant que je bouge moins, quitte à varier un peu plus les sujets… je n’ai pas envie d’arrêter !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*