[Nouvelle-Zélande] J21/J22 – Queenstown & Mount Cook

nouvelle zélande lac pukaki mont cook

Comme vous pouvez le constater, je vais regrouper ici deux jours en un seul article… Ce n’est pas dû à une attaque de flemme de ma part, mais simplement parce que le deuxième jour nous n’avons rien pu faire. Enfin, je vous raconte ça plus bas, commençons par le commencement !

Nos voisins bruyants étaient encore là, donc notre dernière nuit à Queenstown ne fut pas bien reposante. Pour le petit déjeuner, on part s’acheter de délicieux cookies pour les manger tranquillement dans un petit parc en centre ville. Notre repas semble beaucoup intéresser les oiseaux des alentours, et ils viennent rapidement tout autour de nous. Un moineau se posera même tranquillement sur ma cuisse… Les animaux ici sont vraiment moins farouches que chez nous !

En parlant d’animaux, avant de quitter Queenstown nous irons faire un tour au Kiwi Birdlife Park. Il s’agit d’une réserve naturelle qui s’occupe d’espèces préservées (pas que des oiseaux à vrai dire), et où l’on peut notamment avoir la chance d’apercevoir le fameux kiwi. On commence par assister à une présentation où l’on apprend plus sur l’action du parc pour protéger l’environnement et la faune Néo-Zélandaise, et où l’on peut voir certains animaux de plus près. Après un petit tour dans le parc, nous irons voir les kiwis se faire nourrir dans une salle obscure, et on pourra apercevoir cet animal emblématique ! (Pas de photos des kiwis par contre, on ne voyait rien, et je me demande si ce n’était pas interdit d’ailleurs)

Après cette chouette découverte, il est temps de reprendre la route, direction Mt Cook ! On pique-niquera rapidement en chemin, ça manque un peu d’endroits où manger… On aurait du prévoir à Queenstown !

Avant d’arriver à Mt Cook Village, on s’arrêtera quelques instants prendre des photos du lac Pukaki. Encore une fois, la couleur de l’eau est superbe. La fin de la route est également bien sympathique, avec une vue directe sur le Mt Cook.

L’hôtel principal là-bas est superbe, mais nous logeons un peu plus bas dans une annexe faite de petites maisons (en même temps ça m’étonnait que l’hôtel rentre dans le budget prévu !). Ce n’est pas à côté à côté mais il me semble qu’il y avait une navette… dans tous les cas on était en voiture donc ce n’était pas un souci. On dînera au buffet de l’hôtel, un peu cher du coup mais on était assez fatigués alors c’était le plus simple. Fun fact : tous les plats étaient aussi indiqués en katakanas, et l’hôtel était rempli de touristes japonais… ça doit être une étape obligée pour eux (un peu comme le Mont St Michel chez nous). En tout cas c’était rigolo, surtout juste avant de rentrer nous-mêmes au Japon.

Et… voilà. Nous n’aurons pas la chance de revoir le Mt Cook, car il pleuvra des cordes l’intégralité du lendemain. Les activités étant également annulées, nous ne pourrons pas aller explorer.

Heureusement, l’hôtel abrite le Sir Edmund Hillary Alpine Center, ce qui fait que la journée ne sera pas totalement perdue ! Le centre comporte une partie musée et une partie cinéma/ planétarium où plusieurs films se suivent au cours de la journée. On pourra notamment voir un film sur le Mt Cook pour faire comme si on l’avait vraiment vu… ou encore en apprendre plus sur Sir Edmund Hillary, alpiniste Néo-Zélandais qui fit partie des premiers hommes à atteindre le sommet de l’Everest.

Ce sera aussi l’occasion de se poser tranquillement pour faire du Tetris de valise et acheter quelques derniers souvenirs à la boutique de l’hôtel. Au final, même si c’est dommage que nous n’ayions pas pu faire ce que nous voulions, nous ne nous sommes pas ennuyés. Et puis une seule journée de vrai mauvais temps sur trois semaines, on ne va pas faire les difficiles !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*