[Nouvelle-Zélande] J1 – Auckland

auckland nouvelle-zélande

Notre vol pour Auckland depuis Osaka a été très calme. Nous avions choisi Air New Zealand, et je dois bien avouer que c’est probablement la meilleure compagnie avec laquelle j’ai voyagé. Des sièges confortables avec de la place pour les jambes, un personnel très chaleureux, et aussi une vidéo très drôle pour présenter les consignes de sécurité. (Malheureusement pas en rapport avec le Seigneur des Anneaux / le Hobbit, mais ça reste tellement plus sympa que les vidéos standards !) Pour vous donner un exemple, il ne restait plus que des petit déjeuners japonais sur la fin, or je ne peux déjà pas les avaler en temps normal donc après une nuit blanche ce n’était même pas la peine (oui je ne dors pas en avion). En refusant le petit déjeuner poliment, l’hôtesse était vraiment embêtée de ne rien me donner, alors elle en a parlé à un de ses collègues qui m’a rapporté un sachet de céréales !

L’avantage de partir du Japon c’est que la Nouvelle-Zélande n’est plus “qu’à” 10 heures de vol de nous, et que nous n’aurons que 4 heures de décalage horaire à l’arrivée. Le soleil se lèvera peu avant la descente sur la ville, et déjà on peut profiter d’un superbe lever de soleil et de l’eau turquoise qui entoure les petites îles tout au nord du pays.

En arrivant sur le sol Néo-Zélandais, on remarque tout de suite plein de panneaux “si vous avez une pomme, c’est 400$ d’amende !” (environ 280€). En effet, on ne rigole pas avec l’écosystème en Nouvelle-Zélande, et pour protéger leur nature, tout produit agricole est interdit à l’entrée sur le sol. Ca vaut pour les fruits, les légumes, mais aussi si vous avez de la terre sous vos chaussures de marche, etc etc. Si vous déclarez tout ça à la douane, on vous prendra vos fruits et on vous nettoiera vos chaussures très gentiment, mais si vous ne déclarez rien et que ça se voit aux rayons X, alors vous êtes bons pour l’amende. Car oui, tous vos bagages vont passer aux rayons X à l’arrivée. Un concept que je n’avais encore jamais vu ailleurs, mais comme tout le monde a un grand sourire ça ne donne vraiment pas l’impression que ce sont des formalités sévères. (Ce n’est pas une raison pour faire le malin et tenter d’importer une pomme)

L’agence de voyages par laquelle nous sommes passés nous ayant réservé une navette Super Shuttle pour rejoindre l’hôtel, nous serons donc déposés directement devant avec nos bagages, ce qui je dois avouer est plutôt agréable ! Il fait un temps magnifique, et même si notre chambre n’est pas encore prête nous pourrons nous changer quand même pour sortir profiter du printemps en novembre^^.

Comme nous sortons de l’organisation de notre déménagement et d’un long voyage, nous n’iront pas très loin pour commencer. Le Albert Park n’est qu’à 15 petites minutes de marche et un endroit bien agréable pour commencer notre journée. On s’y posera pour profiter du soleil avant de déjeuner, et j’en profiterai même pour m’endormir… et prendre le coup de soleil le plus stupide du monde haha. (J’avais mis ma tête à l’ombre mais pas le reste de mon corps, et visiblement mon tshirt avait remonté de 2cm, j’ai donc une barre rouge de 2cm de large sur ma hanche, très malin!)

Nous déjeunerons ensuite aux Elliott Stables, entre le parc et l’hôtel. Je décrirai ça comme un food court haut de gamme, il y a une dizaine de restaurants au choix, l’ambiance était très sympa et les plats très bons. Des vraies pizzas, enfin ! (Ceux qui ont testé les “pizzas” génériques du Japon comprendront)

L’heure avançant, nous récupérons notre chambre au Auckland City Hotel. Je me souviens que ça m’a fait l’effet d’une chambre gigantesque avec une immense salle de bains^^… en même temps ça faisait presque 2 ans que nous fréquentions régulièrement les business hotels japonais avec leurs chambres de 15m2 et leurs salles de bain “cabine”. Au final au cours du voyage on verra que les chambres auront souvent tendance à être très grandes ici. Et aussi: de vrais oreillers, bien gonflés, sans petites billes bizarres.

Nous partons ensuite pour la Sky Tower, située à moins de 10 minutes de marche de notre hôtel. La tour surplombe Auckland à 328 mètres de haut et offre une vue splendide sur les environs. Nous sommes près du port, et on peut voir l’eau turquoise, quelques îles plus ou moins loin, et aussi la multitude d’espaces verts qui parsèment la ville d’Auckland ainsi que certains volcans. C’est superbe ! Si vous êtes téméraires vous pouvez tenter le Sky Walk et le Sky Jump… respectivement faire le tour de la Sky Tower suspendus à 192 mètres de haut sur une plateforme pas bien large, ou bien tenter le saut à l’élastique. Mais c’est plutôt cher, et, euh, en fait non. Je viens d’arriver, je préférerais mourir plus tard, merci.

C’est ensuite sur Queen Street que nous nous promènerons, une des rues principales de la ville, avec de nombreux commerces et restaurants. On y verra quelques conbinis, et même un Daiso, pour ne pas trop être dépaysés ! En guise de dîner on grignotera à droite à gauche, pas très diététique mais on a envie de goûter à plein de choses.

Pour finir la soirée, retour à la Sky Tower ! En fait, pour seulement 2$ on peut y remonter durant 24h après l’achat de notre billet, ce qui est une excellent opportunité pour profiter de la vue aussi bien de jour que de nuit ! Nous prendrons un verre au Sky Lounge et profiterons de la fin du coucher de soleil et des lumières de la ville, avant de rentrer à notre hôtel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*