Séjour Ski à Nozawa Onsen

nozawa onsen nagano japon ski

Nous avons passé la suite de nos vacances à Nozawa Onsen. Cette station de ski se situe à 1h de train de Nagano sur la JR IIyama Line, et on rejoint le village en 15mn de bus. Nozawa Onsen a entre autres accueilli les épreuves de biathlon pendant les JO de Nagano, mais nous c’est plutôt le ski alpin qu’on est venu chercher^^.

Oubliez les stations françaises pleines de grands immeubles aux pieds des pistes. Certes, on perd l’accès skis aux pieds et c’est pas toujours très fun, mais du coup le village conserve toute son atmosphère authentique. Nozawa Onsen est un ensemble de petites ruelles très sympas à parcourir, des petits temples/sanctuaires à découvrir, et où on trouve diverses sources chaudes à par ci par là (en même temps, vu le nom du village…)

Il y a d’ailleurs 13 onsens en accès libres disséminés un peu partout (plutôt rustiques^^), ainsi qu’un 14e dont l’entrée coûte 500¥ et qui a plusieurs avantages : un vestiaire et des douches plus modernes, du gel douche et du shampoing, un 2nd bain intérieur un peu moins chaud (si comme moi vous avez l’impression de bouillir dans les normaux), et un bain extérieur (où l’air frais a beaucoup aidé à ma survie).

Nozawa Onsen a beau être à 600m d’altitude (et le sommet des pistes à 1650m), ce n’est pas la neige qui manque !! Nous sommes arrivés un mercredi après-midi, et la couche de neige était déjà fort sympathique. C’était sans compter qu’il a neigé à gros flocons du mercredi soir au samedi matin !! D’après l’hôtel il a neigé environ 150cm pendant cette période, et en effet la couche de neige sur les toits était… significative.

Pour la petite anecdote, j’avais vu sur Japan Guide que les infrastructures avaient été rénovées pour les JO, mais il y a au moins 4 télésièges sur le bas de la station qui n’ont pas de garde-corps… Un peu surprenant la première fois, alors certes ils ne montent pas bien haut et si on reste assis tout va bien, mais ça permet de se rendre compte de l’aspect psychologique du garde-corps^^

Enfin bref, nous avons commencé par skier deux jours sous la tempête, ce qui n’était certes pas toujours super agréable mais une expérience marrante quand même. Il a fallu s’emmitoufler au maximum entre les bonnets, les masques et les écharpes pour réussir à voir un minimum et à ne pas trop geler, mais nous rentrions tout de même au bout de 4h car nous étions trempés par la neige.

Nous avons par contre eu beaucoup de chance le samedi, car les flocons ont vite disparu dès le petit déjeuner pour laisser place à un temps superbe qui nous a permis de découvrir la vue magnifique qu’offrent les diverses pistes de la station. Il y a notamment une piste qui part quasiment du sommet pour retourner en bas qui s’appelle « Skyline » et qui porte bien son nom : une vue imprenable sur les chaînes de montagnes environnantes. (Par contre elle n’est pas très large, et quand il y a du monde ça devient vite le bazar). Pour le coup nous avons skié quasi jusqu’à la fermeture des remontées afin de profiter à fond de cette belle journée. J’ai aussi pris une bonne centaine de photos… ^^

Si nous avons voulu rentrer pas trop tard ce dernier jour, c’est pour faire une dernière balade dans le village et prendre encore quelques photos. J’en avais déjà pris un peu la veille sous la tempête, mais c’est quand même plus facile de sortir l’appareil photo quand on n’a pas les doigts gelés en 3 secondes ! Du coup voici un petit aperçu du village de Nozawa Onsen, sous la neige et sous le soleil !

Nozawa Onsen c’est aussi la nourriture !! L’hôtel conseille plusieurs restaurants, et nous en avons testé trois le soir :

  • Hamacho, un sushi bar délicieux avec un chef super chaleureux qui était ravi de discuter avec nous (il faut savoir que si vous alignez 2 mots de japonais ici on va vous demander si vous vivez au Japon et commencer la conversation^^). Tellement sympa qu’on y est retournés le dernier soir ! ;
  • Sakai, un chouette izakaya avec de bons petits plats faits devant vous  (attention si vous êtes pressés la préparation prend un peu de temps) ;
  • Kazenoie, un italien à l’ambiance sympa et aux plats vraiment très bons (ce qui n’est pas toujours le cas des italiens au Japon).

Le midi nous avons toujours déjeuné au pied des pistes, il y a des restos un peu partout (il y en a aussi sur les pistes d’ailleurs), c’est très bon et les prix sont identiques à ceux qu’on trouve à Kawagoe ou Tokyo (donc pas d’inflation spéciale comme en France^^).

Il ne faut également pas oublier de faire un petit tour dans le village pour goûter, car on y trouve de délicieux oyakis. Ce sont des sortes de petits pains cuits à la vapeur et qui sont fourrés de diverses choses (viande, légumes,…mochi… – oui bon, j’aime pas le mochi^^) et notamment : pomme-cannelle !!! Et ça, l’oyaki pomme-cannelle, c’est une invention fort chouette qui réchauffe les doigts et qui fait plaisir aux papilles !

Last but not least : notre logement ! Nous avons passé 4 nuits à la Lodge Nagano, que j’avais entre autres choisi pour son site en anglais hyper complet. En fait, normal, presque tout le staff est Australien, et je crois en fait qu’il n’y avait aucun client japonais. Beaucoup de gens viennent d’Australie pour skier au Japon… ce qui nous a surpris au début (c’est pas non plus à côté), mais ils nous ont dit que ça leur revenait au même de venir au Japon au vu des prix en Australie, et qu’en plus la qualité de neige au Japon est vraiment bien meilleure.

Bref, du coup c’était rigolo, on avait l’impression d’être dans un double voyage. Mais quel repos pour la communication de pouvoir tout faire en anglais sans réfléchir ! En tout cas l’hôtel simplifie beaucoup la vie, car on peut réserver un pass remontées mécaniques avec le logement, et louer le matériel de ski directement chez eux.

En fait pour résumer cet hôtel est tout simplement super. Tous les membres du staff sont extrêmement sympathiques et accueillants. A notre arrivée, l’un d’entre eux nous a offert une boisson le temps d’expliquer le plan du village et le plan des pistes ; avec plein de conseils pour les meilleurs restos, onsen, pistes… Tous les matins, nous avions droit à un super petit déjeuner (Western-style : WOUHOU) avec une partie self-service pour les boissons, les céréales et le pain à griller. Sur chaque table on trouvait du beurre, de la confiture, du sirop d’érable, du beurre de cacahouète, des morceaux de pomme et du Vegemite. (Ceux qui ont été en Australie sauront de quoi je parle, pour les autres, Mathieu qui a testé vous conseille de rester dans l’ignorance) Et en plus de ça, le staff préparait toujours un petit plat chaud différent… œuf-bacon, french toast (pain perdu), œufs brouillés fromage/bacon, pancakes… Un vrai régal, et surtout un vrai bon repas avant d’aller affronter le froid !

Concernant les chambres, il y a des dortoirs, mais nous avions une chambre de style japonais avec les tatamis les plus épais et confortables sur lesquels j’ai dormi. Les WC et les douches sont à part, mais toujours propres (certaines chambres en ont, mais c’est bien plus cher). Et il faisait plus chaud là-bas que dans notre appart à Kawagoe alors qu’on éteignait le chauffage la nuit. Juste pour dire^^ En somme, un excellent endroit à l’atmosphère super chaleureuse que je conseille vivement, sauf si vous cherchez vraiment une ambiance d’auberge japonaise.

Encore une fois, n’oubliez pas de faire un tour sur la page Facebook où j’ai ajouté de nombreuses photos de Nozawa Onsen !

4 Commentaires

  1. Ah, Vegemite… Il y a que les Anglais et les Océaniens pour apprécier ça, ouais ! Super blog au passage, je viens de tout lire et ça a l’air super sympa ! Vivement que je découvre le pays par moi-même ! ^^ En attendant, continues de nous faire rêver.

    • Merci pour ton commentaire^^
      Ca m’a d’ailleurs permi de découvrir ton blog, que je vais suivre avec attention car je prévois un voyage de 3 semaines minimum pour découvrir la Nouvelle-Zélande d’ici 2 ans 😀 (ça a l’air tellement magnifique que je ne sais pas si je pourrai en repartir, on verra^^)

  2. Tu m’as fait trop rire pour la Vegemite!
    Faut au moins essayer une fois pour se rendre compte que les anglo-saxons ne sont pas des pro en terme de goûts culinaires! Et puis ça fait toujours des souvenirs de goûter la Vegemite avec des amis!!!

    En tout cas, c’est vrai qu’avec les photos on se rends bien compte de l’épaisseur de la neige! ça change des Alpes aussi!

    • Forcément j’ai pensé à toi quand Mathieu a testé… tous ceux que je connais qui ont été en Australie en parlent à leur retour :p du coup je l’ai prévenu que ça allait pas être top, mais il en a mis une méga couche ! Selon lui c’est le pire truc qu’il a jamais mangé^^

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*