Kawagoe Matsuri

kawagoe matsuri festival saitama japon

Les 20 et 21 Octobre avait lieu le Festival de Kawagoe (matsuri = festival en japonais). Nous avons bien entendu décidé d’aller y jeter un œil !

Ce festival est assez important au Japon, et environ 800 000 personnes s’y rendent chaque année, soit environ le double de la population de la ville. L’origine de ce festival remonte à 1648, et depuis la tradition se perpétue d’année en année.

Le centre de l’animation se trouve dans la vieille ville de Kawagoe (Koedo, dont j’ai déjà un peu parlé dans un autre article) et aux alentours. On met entre 30 et 40 minutes à rejoindre Koedo depuis chez nous, mais très rapidement sur le trajet la foule se multipliait, de même que les stands de nourriture. A la moitié du chemin, c’était déjà pour moi le plus grand festival que j’aie pu voir au Japon.

Outre la nourriture, présente  à priori dans tous les festivals, l’attraction principale du festival de Kawagoe est la présence de chars (« dashi » en japonais) qui défilent dans les rues. Une trentaine de chars étaient présents dans les rues cette année, chaque quartier de la ville préparant le sien. Ces chars en bois sont très hauts et l’animation s’y passe sur deux étages. Tout en haut du char, on va trouver un mannequin représentant un personnage traditionnel (et bien souvent des gens qui font en sorte de ne pas accrocher les fils électriques avec le char !). Au milieu du char se trouve une petite scène avec des musiciens et des comédiens portant divers masques d’animaux ou de personnages. Les chars parcourent les rues tirés par deux cordes et des dizaines de personnes.

Le moment du festival que j’ai préféré a été le samedi soir. En effet nous avons retrouvé quelques amis français ainsi qu’une de mes élèves qui a vécu toute sa vie a Kawagoe. Elle m’avait proposé de nous emmener voir quelques événements sympathiques du festival de nuit (quand je parle de « nuit » actuellement, entendez par là qu’on s’est retrouvés à 17h).

La nuit, les rues ont beaucoup de charme. Tout est éclairé avec des lanternes pour le festival, autour des stands, ainsi qu’au-dessus des chars. L’atmosphère est vraiment sympa. Nous avons commencé par aller voir un petit spectacle de rue donné par les pompiers de la ville. Ils avaient pour l’occasion revêtu des vêtements traditionnels, et se livraient à des acrobaties aériennes sur des échelles en bois à l’équilibre précaire. Très chouette.

Puis le point fort du festival de Kawagoe s’appelle « Hikkawase ». A la nuit tombée, les chars continuent de circuler dans les rues de la ville, sauf que dès qu’ils se croisent, ils s’arrêtent et pivotent les scènes pour se faire face. Se livre alors un « combat » musical entre les deux chars, et le perdant laisse le vainqueur passer.

Je dois avouer que nous n’avons pas saisi grand-chose du combat, ni même compris comment était déterminé le vainqueur… Mais il est très sympa de voir se croiser deux, trois, voire même quatre chars dans la nuit avec l’atmosphère qu’il y avait.

Pour ceux qui dans le futur envisagent un voyage au Japon, si jamais vous êtes dans le coin en Octobre, je vous conseille vivement d’aller faire un tour à ce festival, surtout le soir!

Encore une fois, plus de photos disponibles sur la page Facebook. Et pour finir, un grand merci à Sachiko pour nous avoir accompagnés toute la soirée !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*