Hokkaido – bonus : road trip !

hokkaido japon road trip

Me revoilà pour un petit article bonus concernant notre séjour à Hokkaido. Je me suis dit que si certains lecteurs envisagent de louer une voiture au Japon, ça pourra toujours être utile !

Tout d’abord le permis international délivré en France n’est pas valable au Japon. Si vous voulez louer une voiture ici il vous faudra faire traduire votre permis français au préalable. Mathieu l’a fait à l’ambassade de France en arrivant (cependant il semblerait que ce ne soit plus possible), mais je suppose que si vous venez au Japon pour des vacances il doit être possible de le faire à l’ambassade du Japon en France. Attention, cette traduction ne reste valable qu’un an après la date d’arrivée au Japon, si vous restez plus longtemps il vous faudra obtenir le permis japonais (je vous rassure pas besoin de repasser l’examen^^)

J’ai déjà cité le site de location que nous avons utilisé, mais le revoilà au cas où : TooCoo Car Rental.

Concernant la conduite, au Japon on roule à gauche ! Donc ça peut être perturbant quand on n’est pas habitué ! Cela dit la boite automatique simplifie pas mal les choses, pas besoin de passer les vitesses de la main gauche. Une fois qu’on a compris la signification des différentes « vitesses » (en gros arrêt, recul, avance…) et que le frein à main est en fait la 3e pédale, c’est parti ! D’après Mathieu, on se fait assez vite à la conduite à gauche, le plus dur étant le virage à droite car on a tendance à se remettre instinctivement à droite.

Cela dit, je pense qu’on a été tout droit pendant au moins les trois quarts du voyage. Les routes sont droites, quelques virages en région montagneuse seulement, quelques croisements… et très peu de monde en dehors des villes. Et pas de rond-point, donc pas de traumatisme à prendre le rond-point à l’envers^^

Du coup forcément avec des routes immenses, toutes droites et vides… on a été un chouia surpris de voir les limitations : 80 sur autoroute, 50 sur toutes les routes hors ville (donc oui, oui, la nationale toute droite et vide est limitée à 50, haha), et 40/50 en ville. Mais le pire, c’est qu’absolument personne ne respecte ces limitations ! A priori ils roulaient tous au moins 15km/h plus vite qu’autorisé… nous on a essayé de pas dépasser les 10 km/h de plus, histoire de limiter nos chances de nous faire arrêter. Mais à vrai dire je ne sais même pas s’il y a des contrôles de vitesse, je veux dire c’est totalement ridicule, tout le monde nous doublait en permanence… les panneaux sont peut-être là pour faire joli je ne sais pas. J’ai même demandé à une de mes élèves qui m’a dit que non, les conducteurs japonais ne respectaient pas les limites et du coup ça les ennuie pas mal quand quelqu’un le fait…  D’après des collègues de Mathieu, les détecteurs de radars sont en vente libre, donc voilà comment ils gèrent leur vitesse^^

Sinon pour prendre l’essence petit moment de panique avant de comprendre qu’il faut débloquer le truc par où on met l’essence via une manette sous le volant. Soit c’est self-service, soit on te fait tout sans que tu sortes de ta voiture… tranquille. Il faut juste dire la somme que tu veux payer avant. Attention par contre sur l’autoroute il n’y a pas tant de stations que ça ! On a dû sortir pour en trouver une, sinon c’était 200km plus loin !!

La voiture ça permet de tomber sur de chouettes paysages aussi, voici quelques photos prises en route… un petit parc en redescendant de Asahidake, quelques montagnes depuis la route, et en bonus Iozan sous le soleil !

Pour nous deux, louer une voiture nous revenait bien moins cher que le train à la semaine. Surtout qu’à Hokkaido beaucoup de parcs nationaux ne sont pas facilement accessibles en train donc on aurait tout le temps été dépendant des bus… ce qui enlève beaucoup de liberté, notamment par temps capricieux !

Voilà, c’était donc le dernier article sur notre petite visite d’Hokkaido, j’espère que ça vous aura donné envie d’y faire un tour ! Comme WordPress est limité en espace disque, je n’ai pas pu mettre autant de photos que j’aurais souhaité. Si vous voulez en voir plus, je vous conseille de cliquer ici pour rejoindre l’album que j’ai créé sur la page Facebook.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*