Hokkaido partie 4 : Akan National Park

lac mashu akan national park hokkaido japon

Le Parc National d’Akan est accessible assez rapidement depuis Shiretoko, nous avons en effet mis à peine 2 heures à rejoindre la ville de Kawayu Onsen. On sent tout de suite une légère odeur de soufre dans l’air, mais rien de désagréable. A vrai dire c’est un peu l’odeur qu’on retrouve dans certains onsen.

Nous logerons 2 nuits au Misono Hotel, très sympa mais bien plus grand que les autres endroits, donc l’ambiance n’est pas vraiment familiale comme un ryokan ou une guesthouse. Cela dit, nous avons une chambre japonaise très jolie encore. Le dîner était très copieux et très bon, avec entre autres une partie buffet bien sympathique. Le petit déjeuner est également en buffet, mais principalement salé. On y trouve un peu de pain mais euh… ça n’a de « pain » que le nom en fait.

Le mercredi matin nous voulions aller au Lac Mashu, mais le brouillard ayant décidé de nous rejoindre à nouveau, nous avons changé nos plans. Cela dit, voir un cerf apparaître dans la brume en face de nous sur la route a été une expérience surprenante ! Pas de blessés, il s’est échappé avant même que j’aie le réflexe d’attraper mon appareil photo^^

Du coup nous sommes allés au Lac Kussharo, où le temps était plus agréable. Le Parc National d’Akan comporte en fait 3 lacs, Mashu et Kussharo sont très proches de Kawayu Onsen, et le Lac d’Akan est lui plus éloigné. Ces lacs se sont tous formés dans d’anciens cratères. La région est plutôt bien volcanique, et certains volcans sont d’ailleurs toujours actifs.

Une balade sympathique est de longer la péninsule de Wakoto, qui s’avance sur le Lac Kussharo. La balade fait environ 3km dans la forêt, possède un bon enchaînement d’escaliers qui montent sec, mais offre de beaux points de vue sur le lac. On peut également apercevoir au bout de la péninsule des fumerolles de soufre qui sortent de terre juste au-dessus de l’eau.

Tout autour du lac, on trouve des onsen extérieurs en accès libre. On s’est trempés les pieds dans tous ceux qu’on a trouvés, et c’est assez agréable car la vue est souvent très chouette. L’un d’entre eux, sur la péninsule de Wakoto, était quand même particulièrement brûlant ! On trouve également une petite plage en remontant vers Kawayu Onsen, où l’on peut creuser le sable au bord de l’eau pour trouver une source chaude et se faire son propre mini-onsen.

Le Lac Mashu étant toujours dans le brouillard, nous nous sommes alors arrêtés à Iozan – aussi appelé Mont Io, ou Mont Iwo. Si on traduit du Japonais, cela donne « montagne de soufre ». Il s’agit d’un volcan toujours actif où l’on peut approcher ces cheminées jaunes d’où s’échappent des fumerolles de soufre. La vision est assez impressionnante comparée aux fumerolles qu’on a pu apercevoir avant. Cela fait pas mal de bruit, et selon le vent on peut se retrouver pris dans une chaude vapeur d’eau ! On peut également voir par endroits de l’eau sortir du sol, mais pour le coup on n’a pas voulu en tester la température… bizarrement^^

On a fini la journée de mercredi en se baladant dans Kawayu Onsen. Il y a une petite balade dans la forêt, ainsi qu’un foot bath (c’est vrai qu’on ne s’était pas encore beaucoup trempés les pieds dans des onsen aujourd’hui…^^), et un eco-museum. Ce musée est gratuit et est assez intéressant. On y trouve des informations sur les lacs, leur formation, ainsi que l’activité volcanique de la région. Pas mal d’infos sont en anglais, notamment un petit film de 15mn sur lequel on peut activer des sous titres.

Le second dîner fut tout aussi bon que le premier, et nous voici donc jeudi, jour où nous devons rentrer sur Sapporo. Avant de prendre le chemin du retour, on s’est arrêtés au Lac Mashu qui cette fois a bien voulu se révéler à nos yeux. Une chance ! La vue est superbe du haut du cratère qui encercle le lac, et on aperçoit en face de nous le Mont Mashudake, encore un volcan, qui surplombe le Lac Mashu. Après une petite balade au niveau des deux observatoires, il se fait temps de partir.

Le hasard faisant bien les choses, le Lac Akan se trouve être sur notre route. Encore mieux, il est l’heure du déjeuner. Si nous n’avons bien sûr pas eu le temps de faire toutes les balades en forêt autour du lac, on a pu trouver un petit endroit avec une vue bien sympathique pour pique-niquer. Un peu plus loin, on peut voir des sources chaudes sortir de terre. Cette fois pas de fumerolles mais des mares de boue d’où s’échappent plein de bulles.

Le retour en voiture jusque Sapporo nous a offert pas mal de paysages de montagne assez jolis. On arrivera en début de soirée pour rendre la voiture, et nous rendre au New Otani Inn, où nous passerons les 3 nuits suivantes. J’avais eu beaucoup de mal à trouver 3 nuits d’affilée au même endroit, mais au final nous sommes contents. Pour le prix c’est un très bel hôtel, une chambre petite mais tout ce qu’il faut, et bien situé. Rendez-vous au prochain épisode pour nos aventures sur Sapporo !

2 Commentaires

    • J’avoue que ça a peut être été mon étape préférée ! Le temps a refait son malin sur Sapporo aujourd’hui, mais bon on espère se rattraper en venant pour le Yuki Matsuri^^
      En tout cas si tu as l’occasion, Hokkaido est superbe. On regrette de ne pas avoir gagné au loto avant pour y passer au moins 3 semaines 😉

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*