Découverte de Kawagoe

kawagoe koedo saitama japon

Après deux mois à y vivre, on s’est dit qu’il serait temps de partir découvrir le vieux quartier de Kawagoe. Historiquement, Kawagoe était surnommée « Koedo », « Edo » étant l’ancien nom de Tokyo. Ce surnom fait de Kawagoe « une ville comme Edo » « une petite Edo », considérée comme telle de par ses forts liens commerciaux et culturels avec Edo.

Kawagoe était la première ville marchande de la préfecture de Saitama dans le passé, mais elle n’a pas connu de développement majeur après la guerre, car c’est la ville de Saitama qui est devenue le cœur de la préfecture. Cependant, on peut s’offrir un petit voyage dans le temps en partant découvrir le quartier historique, où les maisons de la période «  Koedo » sont toujours intactes.

Depuis chez nous, cela prend environ 40 minutes à pied. Il y a probablement des bus, mais comme les transports japonais sont une ruine, on a tendance à bien plus marcher qu’à Paris (c’est pas plus mal à priori^^) (quoique par 30°C bof) (bref).

Outre les maisons historiques regroupées dans le quartier qui a gardé l’appellation « Koedo », Kawagoe est parsemée de petits temples et sanctuaires. Le plus important est le Kita-In, mais n’étant pas situé au même endroit ce sera pour une autre fois.

Pour cette fois, nous nous sommes contentés de parcourir les rues bordées de vieilles maisons en bois, vendant tout plein de souvenirs traditionnels ainsi que diverses choses à manger à base de patate douce, en quelque sorte la spécialité de Kawagoe. On en a goûté une, et c’était ma foi très bon !

Un des symboles du quartier (et de la ville) est la tour en bois que vous verrez sur les photos. Elle s’appelle « Toki no Kane » (Time Bell Tower) et date du début de l’époque Edo. Enfin l’actuelle date de 1893, car la tour a été plusieurs fois reconstruite après des incendies. La cloche est supposée sonner 4 fois par jour, à 6h, midi, 15h et 18h. (Mais on n’y était pas au bon moment !)

Kawagoe peut être une excursion sympa pour ceux qui ont déjà leur dose des quartiers touristiques de Tokyo et qui recherchent un endroit un peu plus authentique. Parce que même un samedi, on était loin de la foule qu’on retrouve à Tokyo, et les étrangers ne courent pas les rues !

Voici quelques photos en guise d’aperçu, je n’en ai pas pris beaucoup malheureusement car la lumière était vraiment mauvaise (très chaud, humide et nuageux…)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*