Installation à Kumagaya

kumagaya saitama japon koinobori

Bon je ne sais pas trop quel sera mon rythme de mise à jour du blog, je pense que ça dépendra beaucoup de mes/nos activités. Tant qu’on sera sur Kumagaya je ne ferai pas grand-chose la semaine, car les transports sont quand même très chers ! (compter environ 20€ l’aller/retour vers Tokyo)

En attendant, voici quelques photos du frigo de l’appartement où nous sommes temporairement, à Kumagaya donc :

J’avais rapidement expliqué les équipements dans le post d’avant, mais voilà avec les photos. Donc depuis l’entrée, on a sur la droite la salle de bains (à la japonaise, avec une petite baignoire), puis les WC. Sur la gauche, un lave-linge tout en japonais avec ensuite une petite cuisine (sans ustensiles, donc). Et dans la pièce principale, une télé, un frigo, un micro ondes, un placard, une petite table et un lit semi-double. Et bien sur, l’air conditionné, avec ses humeurs variables…

C’est bien plus grand que ce qu’on avait eu à l’hôtel à Tokyo en octobre, et tant mieux vu nos valises^^. Le plus gros problème a été le froid, même avec deux paires de chaussettes (dont des chaussettes de ski), un col roulé et un poncho en laine, les premiers jours c’était glacial. En fait l’air conditionné semblait refuser de souffler chaud en dehors de quelques heures chaque soir. Apparemment on aurait réussi à le bloquer sur « super chaud » samedi soir, donc à voir si ça va pouvoir rester. (Certes à la place il fait super chaud et sec, mais c’est mieux que glacial)

Le premier jour j’ai pu tester ma capacité à m’acheter à manger au combini toute seule, j’ai même réussi à commander un korokke (sorte de croquette de patate/viande/oignons), parfait. Après pour tout ce qui est écrit en kanji je n’ose pas encore trop prendre au pif. Je me contente de déchiffrer les hiragana/katakana quand il y en a, d’ailleurs je me parle toute seule quand j’essaie de choisir quelque chose et les japonais doivent me prendre pour une folle. Mais ils sont toujours aussi sympathiques et souriants !! Pendant ce temps Mathieu passait sa première journée au boulot, qui ma foi semble s’être bien passée, donc que du positif !

Samedi nous étions à Tokyo et nous avons pu assister aux Hanami, ce que nous allons refaire aujourd’hui (dimanche à l’heure où je poste) sur Kumagaya. Mais cela fera l’objet d’un autre post, histoire de ne pas trop surcharger !

5 Commentaires

    • Pas de soucis ! En fait c’est l’entreprise de Mathieu qui nous loge pendant le premier mois, et il ne travaille pas très loin de Kumagaya. C’est donc l’entreprise qui a choisi le lieur. Pour la suite nous devrons trouver un logement nous même, donc il va demander si c’est possible d’aller à Kawagoe pour être entre son travail et Tokyo, où j’irai prendre des cours de japonais et chercher du travail. Mais ce n’est pas encore sur, s’il n’a pas l’autorisation, nous resterons à Kumagaya.

  1. Comme tu dis, l’isolation… un pays si avancee niveau technologie et qui n’est pas foutu de bien isoler ses habitations c’est paradoxal. Qu’est ce que j’avais froid cette hiver mais finalement je prefere l’hiver car au moins on peut se rechauffer alors que l’ete, on aura beau etre peu vetu on aura toujours aussi chaud.

    • Je me demande si ça a un lien avec les constructions anti sismiques au final. Enfin je n’y connais rien en construction, mais au moins ça me permet de donner une raison !
      Pour l’instant la chaleur me traumatise surtout dehors, d’ailleurs je suis tout à fait d’accord avec ton article là-dessus, la petite serviette éponge c’est juste génial ! Dans l’appart la clim rafraîchit assez rapidement, et en la laissant à 28° en mode le plus faible on arrive à maintenir une température normale (et pourtant le soleil nous tape dessus toute la journée vu notre super exposition est-sud-ouest) O verra si elle chauffe bien l’hiver… mais bon, je suis tellement fan de tous les vêtements d’été ici que je suis sure que la chaleur finira par me manquer^^

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*