J15 – Tokyo

palais impérial tokyo japon

D’après les guides, il pouvait être sympa d’aller visiter le marché aux poissons de Tsukiji. Mais à priori il faut y aller tôt. Comme on a quand même plus envie de se réveiller à 6h, on quittera l’hôtel vers 7h45 seulement. Petit croissant au praliné rapide en passant à Ueno, car on compte manger sur place des sushis tout frais ! Après un changement Yamanote / Métro, on arrive à Tsukiji…

Et là, c’est le maxi bazar. C’est en effet un grand marché, avec pas mal d’échoppes de souvenirs ou d’ustensiles de cuisine, ainsi que des restaurants. Mais tout le défi ici, c’est de rester en vie. Des transpalettes foncent dans tous les sens sans particulièrement ralentir, c’est assez l’horreur. En plus, après avoir réussi à traverser l’endroit pour arriver à la partie marché aux poissons, quelqu’un de la sécurité nous dit que ça n’ouvre au public qu’à 9h. Merci les guides !

Il n’est pas trop loin de 9h, mais c’est tellement dingue comme endroit qu’on se dit tant pis, on va juste aller goûter des sushis. Les boutiques ne manquent pas pour le coup tout autour du pâté de maisons ! Au final, on dégustera un plâteau de sushis certes très bons, mais pas vraiment différents de ce qu’on mange en suhsi bar. Ou alors on a juste pas le palais suffisamment affuté ! On a également goûté un sushi au thon gras, le plus cher, mais si le poisson est en effet très tendre, on a trouvé qu’il perdait en goût par rapport au thon classique.

sushi japon nourriture japonaise

Bref, un petit échec, mais ça fait partie du jeu ! Pour la suite, on continuera à pied afin de se promener dans Ginza, qui n’est pas loin du tout. Ginza est « l’équivalent » de la 5e Avenue de New York en gros. D’immenses magasins de marques de tous les côtés. On fera un petit tour dans un mall pour goûter un gâteau sympathique, c’est rigolo car il n’y a presque personne dans les rues.

En continuant notre chemin, on arrivera au parc du Palais Impérial. On fera un grand tour, entourés de tout plein d’écoliers (ça faisait longtemps^^). Le parc est tout simple, mais très agréable. On aperçoit également quelques maisons de la partie qui est interdite au public.

palais impérial tokyo japon

On rejoindra ensuite la Yamanote à Tokyo, pour aller jusque Ebisu, où Mathieu connait un bon restaurant d’Okonomiyaki. Pour continuer sur le thème de l’échec, on constate qu’il esr fermé le midi. Du coup, on va directement à Shinjuku, comme on a prévu de continuer par là. On déjeunera dans le mall de la gare, mais c’était assez cher. Par contre, on était tout en haut, et la vue sur les buildings depuis un des couloirs est vraiment sympa !

Petit tour dans Shinjuku ensuite, beaucoup de bâtiments sympas et originaux. C’est vraiment rigolo comment les quartiers peuvent vraiment être contrastés, un moment on est dans un temple entouré de verdure (je pense au Meiji-jingu), ensuite un quartier plein de buildings illuminés et de karaoke (genre Shibuya), des parcs (Yoyogi, Ueno…), ou encore Shinjuku, qui fait relativement penser à New-York. Ce qui est également amusant, c’est de croiser un tout petit temple au milieu des buildings de Shinjuku ! D’ailleurs on y trouvera également un parc assez mignon, où on fera un petit tour, à côté des bâtiments du gouvernement.

On retourne ensuite à Harajuku, où on cherche une boutique conseillée par une amie: Kiddy Land. Sur le coup on ne l’a pas trouvée, mais bon on avait pas vraiment regardé où elle était, juste espéré tomber dessus. Pour la peine, on remange une crêpe bien sympathique ! Puis on repars sur Shibuya, pour se faire un karaoke pendant une petite heure. La salle était juste géniale !!!

karaoke japon tokyo

Pour la soirée, on a rendez-vous avec les amis de stage de Mathieu au campus de Keio, à Hiyoshi. C’est sur la Toyoko Line (non JR), à moins de 30mn de Shibuya. Une fois retrouvé du monde, on ira dans un Izakaya près de la gare. Alors un Izakaya, c’est une sorte de bar où on mange également, c’est le genre de sortie que font les japonais entre collègues (car au Japon, on sort avec ses collègues le soir). C’est vraiment un concept très sympa, on commande plusieurs gros plats (sashimis, brochettes, korokke, poissons, riz, etc) et on partage le tout. L’ambiance était très bonne, un très bon moment ! On a terminé ensuite par un bar juste à côté, car tout le monde n’avait pas pu venir au Izakaya. Mais même au bar, ceux qui n’étaient pas là avant ont commandé tout plein de petits plats à partager. Encore une fois, le Japon me convient parfaitement, moi qui ne bois pas et qui déplore toujours que les sorties « bar » en France se limitent à boire. (Bah oui, pourquoi pas manger ?) On retournera ensuite tranquillement sur Ueno, où on arrivera vers 1h du matin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*