J14 – Tokyo

asakusa tokyo japon

Après un petit déjeuner à Ueno (on ne change pas les bonnes habitudes), direction Asakusa, qui n’est pas très loin d’Ueno à pied. On arrive tout d’abord sur une très longue allée remplie de boutiques de souvenirs (et de touristes, d’ailleurs). Cette allée est un paradis pour le shopping, il y a beaucoup de petits gadgets mais aussi des trucs qui font plus traditionnels et qui sont sympas. Je me suis trouvé un très joli yukata d’ailleurs ! (bon, par contre, si vous en achetez, prenez en coton, j’ai eu la mauvaise idée de le prendre dans l’autre matière, certes jolie, mais ultra électrique)

asakusa tokyo japon

Au bout de l’allée (qu’il faut un certain temps à parcourir si on aime les boutiques de souvenir^^), on trouve le temple d’Asakusa: Senso-ji, ainsi qu’une pagode à 5 étages. Le tout est très joli, et l’entrée dans le temple est gratuite. La visite est rapide, et pour le retour on peut prendre des rues parallèles pour éviter la foule des boutiques.

Retour rapide à l’hôtel poser les souvenirs, puis on part sur Shibuya. Là-bas, on déjeunera dans un restaurant rapide, avec un Yakiniku-don au curry pour moi. On continue à pied, pour arriver au Yoyogi-koen, un grand parc au milieu de la ville. Ce parc est très sympa pour se balader, avec un lac au milieu, très tranquille.

On traverse le parc pour se rendre au temple Meiji-jingu, qui se trouve à Harajuku. Pour atteidnre le temple, on passe au milieu d’une forêt (oui, dans la ville toujours). L’ambiance est très calme, très agréable. Le temple est également très joli, en bois. On regrette juste que la luminosité ne soit pas top du fait des nuages, du coup nos photos ne rendent pas vraiment.

meiji jingu yoyogi tokyo japon

Petit tour rapide à Harajuku pour continuer, où on mangera de super crêpes :D. On se promènera ensuite rapidement, il y a l’air d’y avoir encore tout un tas de n’importe quoi à acheter ici ! Mais nous avions rendez-vous avec une amie de Mathieu à Shibuya, donc on ne s’attardera pas et on repartira via la Yamanote. A Shibuya, on se posera tous les trois dans un café pour discuter. (Note qui m’amuse, cette amie travaillait pour le festival du film de Tokyo, et venait tout juste de voir… Intouchables. C’est donc la première fois que j’ai entendu parler du film, et eu envie d’aller le voir. On sait ensuite le succès qu’il a eu en France !)

harajuku takeshita street tokyo japon

Concernant Shibuya, nous nous sommes retrouvés devant à la sortie Hachiko. Mathieu me disait que c’est un point de rendez-vous célèbre de Shibuya. On y trouve la statue d’un chien, Hachiko, qui est connu pour avoir attendu son maître à Shibuya tous les soirs même après la mort de celui-ci. Si vous voulez en savoir plus, je ne vais pas faire du copier coller, donc je vous invite à aller directement voir la page Wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Hachik%C5%8D 

hachiko shibuya tokyo japon

Après le café, et un petit tour dans Shibuya, on est partis avec Mathieu à la recherche du Toride… Oui, le restaurant qu’on a trouvé génial au musée du Ramen ! On a découvert qu’il existait aussi dans Tokyo, près de Shibuya (enfin près, à l’échelle Tokyo quoi, donc 15-20mn à pied). C’est assez rigolo car dès qu’on sort des rues avec les buildings éclairés, tout devient beaucoup plus sombre et il n’y a presque plus personne dans la rue. Mais on ne s’est pas perdus, et on a fini par trouver le restaurant. Du coup on a pu tester leur super ramen complet avec oeuf poché tout ça, un vrai régal !! Je recommende vivement de tester, l’ambiance est super sympa en plus. Le restaurant est facilement trouvable sur internet.

tonkotsu ramen toride shibuya tokyo japon

Retour ensuite à Ueno par la Yamanote, où, je ne sais plus si je l’ai déjà dit, mais j’ai également tendance à m’endormir super facilement. Je le redis, ce pays est magique !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*