J12 – Tokyo, Kamakura & Yokohama

hase dera kamakura japon

On se lèvera encore sans se stresser (en gros ça veut dire qu’on se lève à 8h maxi en fait). Pour le petit déjeuner, on retournera au café dans le gare d’Ueno, avant de prendre le train pour Kamakura (environ 1h de trajet depuis Tokyo).

Arrivés à Kamakura, direction le Daibutsu. Sur le chemin, on se fera encore arrêter par un groupe d’écoliers pour nous poser quelques questions et faire une photo avec nous. C’est toujours rigolo^^. On arrive ensuite au Daibutsu de Kamakura, dont on peut également visiter l’intérieur pour voir la construction. La visite est très rapide cela dit, il n’y a pas de temple autour, juste quelques boutiques de « porte bonheur ».

kamakura daibutsu bouddha japon

Ensuite, on ira jusqu’au temple Hase-dera. Là-bas, on fera le tour du jardin, qui est vraiment très joli, sur plusieurs étages. Il y a notamment un endroit plein de petites statues alignées, ainsi qu’une belle vue sur la mer depuis la partie haute. Après, on se promène dans les petits chemins qui serpentent dans la nature. Avant de partir, on peut aussi faire un petit tour dans une sorte de petite grotte-sanctuaire.

Il est presque 14h, mais nous n’avons pas encore déjeuné. Du coup, notre gros petit déjeuner nous permet de tenir encore un peu, on décide d’en profiter pour aller au musée du Ramen de Yokohama. On reprend donc le train, en changeant à Yokohama car il faut se rendre à la gare Shinkansen (Shin-Yokohama).

kamakura hase dera japon
La partie musée en soi est courte et ne présente pas vraiment d’intérêt (surtout si on ne parle pas japonais). Par contre, le sous sol représente un Tokyo de 1958 avec tout plein de boutiques de ramen à tester. L’ambiance est super sympa, on peut se promener sur deux niveaux dans des petites ruelles, et il ya plein de boutiques de ramen. On se fera aborder pour refaire le sondage déjà fait à Hakone, mais la fille qui le fait est sympa donc on accepte. Et du coup, on gagnera encore 2 cadeaux. C’est n’importe quoi ici^^yokohama ramen musée japon

Bien sur, on ne peut pas tout essayer. Les boutiques font des bols « mini » pour pouvoir en tester plusieurs, mais on s’est arrêtés à deux. Le premier était délicieux, je veux dire, d’habitude la soupe qui est avec les ramen m’ennuie, mais là elle était juste super bonne. Le deuxième test était moins bon, un peu trop huileux. Mais je recommande définitivement le premier restaurant testé, le « Toride », que d’ailleurs on retrouvera plus tard dans Tokyo (à suivre un autre jour).

yokohama ramen musée japon

On rentrera à Tokyo en Shinkansen, comme on a le JR Pass, pourquoi s’en priver ! On en profitera pour descendre à Shinagawa et se rendre directement à Shibuya. Là on trouvera une place au Starbucks en face du carrefour pour regarder les gens traverser cet immense croisement en mangeant un chouette gâteau (non, je ne vois pas en quoi avoir mangé 2 bols de ramen à 15h empêcherait de manger un gros gâteau starbucks…).

shibuya tokyo japon

Petit tour en soirée à Shibuya, dans plusieurs magasins remplis de trucs divers, mais vraiment divers, tout et n’importe quoi peut cohabiter. On a notamment fait un magasin (dont je ne saurai retrouver ni le nom ni l’endroit à vrai dire) totalement bordélique, où on se frayait un chemin à travers des trucs empilés n’importe comment, ça faisait très caverne d’Ali Baba ! Je pense qu’on peut vraiment trouver n’importe quoi dans ce genre de magasins (sauf bien sur cette fichue housse pour Nexus S …ahem).

Retour rapide sur Akihabara… mais tout est encore fermé. En gros, faudra qu’on teste d’y aller avant 20h. Pour le coup, on a pas super envie d’un gros dîner, donc on se contentera de quelques onigiri et sushis du Lawson en bas de l’hôtel avant de se coucher !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*