J6 – Kyoto & Nara

nara daim japon

On commence la journée au UCC Café Plaza comme la veille, avec de bonnes gaufres bien garnies pour prendre des forces. Direction ensuite la gare de Kyoto, afin de prendre un train pour Nara.

Quelques constatations par rapport à la gare:
– Il y a des gens qui nettoient les escalators. Je dirais même plus, ils nettoient ENTRE deux escalators. Je n’avais jamais pensé à regarder entre deux escalators avant. Au Japon, c’est tout propre. Le week-end dernier, j’ai regardé la même chose Gare de Lyon à Paris. C’était pas pareil. Rien n’est plus pareil, d’ailleurs, mais c’est un autre sujet^^
– On sait déjà (quoique je ne l’ai peut être pas dit), que les rangées de sièges peuvent pivoter dans le Shinkansen pour être dans le sens de la marche, et aussi pour créer des carrés pour discuter entre amis. Dans le petit train (type Rapid) pour Nara, qui est plutôt l’équivalent d’un TER en France, on pouvait, à l’aide d’une poignée, place le dossier des banquettes d’un côté ou de l’autre. Toujours pour les mêmes raisons. Simple, mais combien cool.

Sur ce, nous avons donc pris le train pour la gare JR de Nara, pour nous diriger vers le Nara-Koen. On sait qu’on arrive quand on aperçoit les premiers daims… Et après, il y en aura partout, tout le temps !!! On achète des gâteaux spéciaux pour les nourrir, et à peine on les a dans la main qu’on se retrouve encerclés de daims impatients. Par contre quand leur chef se rapproche, ils reculent tous d’un coup. Pourtant, il est même pas venu manger un gâteau, le chef.

On commence notre périple dans le Nara-Koen en direction du Todai-ji. Il y a des daims absolument partout, mais en se rapprochant du temples, ils sont vachement moins sympas, après un coup de tête et une tentative de morsure de mes fesses, j’ai réussi à m’éloigner rapidement et à ranger mes gâteaux dans le sac pour continuer tranquillement.

SAM_2863

Tout plein de groupes scolaires avaient eu la même idée que nous, nous n’étions donc pas tout seuls à visiter le Todai-ji !! Mais ça allait, les groupes, pourtant très nombreux, n’étaient pas très bruyants ni insupportables. De manière générale, ils restaient bien groupés. C’était rigolo, ils avaient tous des signes de reconnaissance, type casquette de couleur. Nous nos potes, c’est les casquettes jaunes. Mais je raconterai ça plus tard.

nara japon todai-ji

Nous voilà donc au Todai-ji, très grand temple en bois, très joli. A l’intérieur, le Daibutsu: l’un des plus grands Bouddha assis au monde. C’est assez impressionnant ! On fait le tour du temple (qui consiste en fait à faire le tour du Bouddha). Il y a notamment un trou au pied d’un pillier, au travers duquel tout un groupe d’enfants essayait de passer. En fait, ce trou est de la taille d’une narine du Bouddha, et réussir à y passer porte chance, ou un truc comme ça. Toujours est-il, vu les 50 enfants qui attendaient, on a pas essayé.

nara japon todai-ji daibutsu bouddha

On continue alors notre balade dans le Nara-Koen, au milieu de la végétation et des daims. Un peu plus haut, on déjeunera dans un petit restaurant sympathique, d’un bol de riz au poulet teryaki pour moi, et on testera un dessert bizarre: des espèces de boules un peu gluantes en brochettes. Yop, bizarre.

nara japon

Après le repas, on se promène encore dans le parc et dans quelques autres temples. En fait on a fait une sorte de tour à pied dans le parc pour en voir le plus possible. Toujours beaucoup de daims^^. Il y avait aussi des gens très sympas qui nous proposaient de nous prendre en photo ensemble quand ils nous voyaient nous prendre l’un après l’autre. Tout le monde est sympa ici! Notamment les enfants d’ailleurs, on a souvent croisé des groupes qui nous lançaient des « Hello, hello ! » ou qui venaient nous poser quelques questions basiques en anglais, pour demander nos noms et d’où nous venions. Bien trippant !

On retournera ensuite à la gare JR pour reprendre le train pour Kyoto. Une fois là-bas, on se posera un peu avant de repartir, parce que mine de rien on marche pas mal à Nara !

On bougera ensuite vers la Kyoto Tower à la tombée de la nuit (donc environ 17h15). Atmosphère très sympa à l’observatoire en haut de la tour, avec des petites lumières bleutées. On a un chouette panorama sur Kyoto, et on arrive à voir le To-ji et le Kiyomizu-dera illuminés. Vraiment sympa à faire.

Retour vers la gare, où on prendra le dîner dans le mall au sous sol. Un petit resto de curry bien sympathique ! On continuera par quelques achats de souvenirs, avant d’aller prendre un petit dessert dans un café à l’ambiance Autrichienne… où j’ai mangé une délicieuse Sachertorte ! (oui, oui, nous sommes toujours au Japon). Et Mathieu un gâteau « Mont Blanc » avec de la crème de marron. Comment bien finir la journée quoi^^.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*